COTE AU BUREAU DE CRÉDIT

Votre cote de solvabilité peut varier de 300 à 900 et indique le risque de crédit que vous représentez à un moment précis. Elle indique aux prêteurs le genre de risque que vous représentez en tant qu’emprunteur. Votre cote peut changer d’un mois à l’autre. Les sociétés où vous avez des comptes de crédit et des prêts font un rapport mensuel sur vos transactions aux agences d’évaluation du crédit. C’est avantageux pour vous car vous avez la possibilité d’améliorer votre cote en adoptant de bons « comportements » de crédit.Avantages d’une cote de solvabilité supérieure à 750
• Les prêteurs offrent une autorisation rapide au meilleur taux possible
• Une telle cote montre que vous gérez vos dettes de façon fiable et responsable

Désavantages d’une cote de solvabilité inférieure à 620
• Vous pourriez payer une prime sur le taux d’emprunt
• Vous pourriez être difficilement admissible à un prêt

1. Habitudes de paiement (environ 35 % de la cote)
Le paiement des comptes de crédit à temps est le facteur qui pèse le plus. Paiements en retard, recouvrements, jugements, droits de rétention, saisies, faillites et saisie du salaire font tous partie de cette catégorie et sont jugés assez sérieux. Les événements récents et les montants importants ont un effet plus marqué sur votre cote que les événements anciens et les petits montants.2. Taux d’endettement actuel (environ 30 % de la cote)
Cet élément de la cote permet de déterminer si vous avez dépassé vos possibilités financières ou non. Le fait d’avoir trop de cartes de crédit ou de maintenir le solde de vos comptes à la limite ou trop proche de celle-ci peut être signe que vous ne gérez pas le crédit de façon responsable et que vous pourriez avoir du mal à rembourser plus tard.

3. Durée des antécédents en matière de crédit (environ 15 % de la cote)
Plus vos comptes de crédit sont en règle depuis longtemps, moins élevés sont les risques. Ce facteur tient compte de l’âge de votre plus vieux compte ainsi que de l’âge moyen de tous vos comptes. Les nouveaux comptes réduiront donc l’âge moyen de vos comptes.

4. Nouvelles demandes de crédit soumises (environ 10 % de la cote)
L’ouverture de plusieurs comptes de crédit en peu de temps est un indicateur de risque. Le nombre d’enquêtes de solvabilité effectuées peut également jouer. Cependant, la cote de solvabilité tente de faire la distinction entre le magasinage afin de trouver le meilleur taux pour un seul prêt et la quête de nouveaux comptes de crédit multiples.

5. Types de crédit disponible (environ 10 % de la cote)
Ce facteur évalue l’ensemble des comptes de crédit que vous détenez : cartes de crédit, comptes de détail, prêts à tempérament, comptes auprès de sociétés de financement et prêt hypothécaire. Le but est de déterminer si la répartition du crédit est saine. Par exemple, le fait d’avoir un prêt-auto, un prêt hypothécaire et une carte de crédit est plus positif que d’avoir d’importantes dettes de cartes de crédit seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *